Kiné du sport, le spécialiste des blessures du sportif

Qu’est ce qu’un kiné du sport ?

Le kiné du sport est le professionnel de santé au contact des sportifs blessés quelle que soit la gravité de la blessure. Le rôle du kiné du sport est d’accompagner le sportif durant toute sa convalescence pour retrouver au plus vite et dans les meilleures conditions sa condition physique en vue de reprendre son activité sportive ou la compétition en pleine possession de ses moyens. 

Séance de kiné du sport dans le cabine de kinésithérapie KOSS Paris 8

Le kiné du sport, spécialiste de la blessure du sportif

Un kiné du sport doit être en mesure de comprendre la blessure et le mécanisme (biomécanique) à l’origine du traumatisme du sportif. Pour cela, le kiné du sport doit maitriser les bases de nombreux sports pour appréhender au mieux la blessure du sportif. C’est pour cette raison que la plupart des kinés du sport sont des sportifs ou d’anciens sportifs. La connaissance des gestes techniques, mais aussi le ressenti de la pratique sont des atouts pour le kiné du sport dans l’approche de la blessure et de sa thérapeutique (traumatologie / orthopédie). 

Le kiné du sport est le guide du sportif tout au long de sa rééducation

Plus qu’un simple thérapeute, le kiné du sport devient souvent un guide pour le sportif. En effet, les rééducations sont parfois longues et les séances de kinésithérapie nombreuses. Le kiné du sport doit donc être en mesure de motiver le sportif et de le guider dans les différentes étapes de sa rééducation. Un sportif se retrouve parfois aliter puis en béquille avant de reprendre la marche puis enfin la course avant enfin de reprendre son sport. Toutes ces étapes se font aux côtés d’un kinésithérapeute. Le rôle du kiné du sport est très important pour que le sportif se sente rassurer et comprenne sa blessure (éducation thérapeutique).

Le soutien du kiné du sport lors de la rééducation jusqu’à la reprise du sport

L’accompagnement du kiné du sport se fait jusqu’à la reprise du sport (remise en forme) et de la compétition (réathlétisation). Un kiné du sport peut aussi être présent sur un évènement sportif aux côtés du sportif pour des soins de physiothérapie ou de thérapie manuelle. Le travail du kiné du sport est d’amener le sportif dans les meilleures ​conditions pour la reprise de son sport afin d’éviter la récidive que les blessures soient articulaires, musculaires.

Qui peut consulter un kiné du sport ?

Tout le monde peut consulter un kiné du sport. Quel que soit :

  • le niveau sportif
  • l’âge
  • le sport pratiqué

Il est possible de consulter un kiné du sport. Il suffit de prendre rendez-vous et de présenter une prescription médicale (ordonnance du médecin) pour une prise en charge par la sécurité sociale. On peut tout à fait consulter un kinésithérapeute du sport sans ordonnance du médecin, mais les soins ne seront alors pas couverts par l’assurance maladie. Toutes les blessures liées au sport peuvent être traitées par un kiné du sport. C’est ensuite au thérapeute de choisir les méthodes et les techniques appropriées en fonction de :

  • ses formations
  • son expérience
  • son matériel
  • l’espace de son cabinet
  • les attentes du patient

Le kiné du sport peut être présent aux côtés des sportifs là où ils se trouvent pour lui apporter les meilleurs soins dans toutes les circonstances.

Le kiné avec ses patients sportifs sur le lieu de compétitions

Après une prise en charge en cabinet libéral, le kinésithérapeute du sport peut accompagner un patient sur la reprise de la compétition afin de lui apporter un soutien et les soins nécessaires durant les épreuves. L’action du kiné du sport peut arriver :

  • à la mi-temps d’un match de foot
  • sur un arrêt de jeu en rugby
  • entre deux quarts temps au basket
  • entre deux combats de judo
  • durant un changement de côté au tennis
    Le kiné du sport s’adapte à la situation et aux contraintes liées à l’environnement de la compétition. Le matériel et les techniques de soins sont limitées et c’est au kiné de trouver les solutions pour soulager au plus vite le sportif. Par exemple des massages, des étirements, de l’électrothérapie, de la cryothérapie, du taping et pour certains de l’ostéo.

Le kinésithérapeute du sport libéral et la pratique en cabinet

La prise en charge en cabinet libéral est la pratique la plus classique en kinésithérapie du sport. Cette fois, c’est le sportif qui vient chez le kiné du sport pour un bilan ou une série de séances dans le cadre d’une blessure lors de son activité physique. Le kiné du sport établi un bilan kinésithérapique avec l’étude de :

  • la douleur
  • la qualité de vie
  • les ​incapacités fonctionnelles
  • la mobilité articulaire
  • la force musculaire
  • l’équilibre / la coordination / proprioception
  • le geste sportif / technique sportive

Ensuite, les soins débutent avec parfois l’utilisation d’outil de physiothérapie pour favoriser l’action sur la douleur (antalgie) ou pour optimiser la cicatrisation d’un tissu (consolidation). La prise en charge se poursuit jusqu’à la reprise du geste sportif et des capacités physiques et sportives en adéquation avec les exigences du sportif et de la compétition.

Le kiné du sport en club ou en fédération sur une saison ou un championnat

Le kiné du sport peut être salarié d’une fédération ou d’un club professionnel. Le masseur-kinésithérapeute est alors en contact permanent avec le staff de l’équipe et aux côtés des athlètes tout au long de l’année. Son rôle comporte alors :

  • les soins / la rééducation
  • la récupération après l’effort
  • la prévention des blessures
  • l’analyse en préparation de la saison

En début de saison, le kiné participe à l’évaluation du sportif pour mettre en place un programme de prévention en adéquation avec le profil du sport et les besoins de sa discipline. En cas de blessures, le kiné du sport assure les soins en relation avec le médecin du club ou la médecine du sport de la fédération. Enfin, après les entrainements et les compétitions, le kiné du sport est présent pour favoriser la récupération avec le massage et les outils de physiothérapie.

Équipe de kiné du sport sur les événements sportifs
Kiné du sport en compétition de rugby
kiné du sport KOSS sur le terrain lors d'une compétition
kinésithérapie du sport avant reprise de la compétition
kiné du sport lors d'un évènement sportif
Tecar au cabinet de Kinésithérapie, à KOSS paris 8

Quand consulter un kiné du sport ?

Prendre rendez-vous chez un kiné du sport après une blessure

Le plus classique est de prendre rendez-vous chez un kiné du sport après une blessure. L’idéal est de consulter le plus vite possible à la suite d’une blessure, d’autant plus si cette blessure est une lésion musculaire. En effet, le repos ou un délai trop important entre le traumatisme (musculo-squelettique) et les premiers soins peuvent être préjudiciable dans certains cas pour la récupération. Quand la volonté du sportif est de reprendre la compétition le plus vite possible, les jours avant la première séance de kiné sont du temps de perdu. Après une blessure, le kiné du sport peut pratiquer des soins de physiothérapie pour :

  • calmer une douleur
  • diminuer une inflammation
  • favoriser une cicatrisation

Les outils de physiothérapie les plus courants sont :

  • la tecar thérapie
  • les ondes de choc
  • la cryothérapie
  • la photobiomodulation / Laser
  • les ultrasons
  • l’électrothérapie

Ensuite, la prise en charge / rééducation fonctionnelle varie en fonction du type de lésion de l’appareil locomoteur et de la période de soin. Les grands axes thérapeutiques en kiné du sport sont :

  • antalgie
  • mobilité articulaire / souplesse
  • renforcement musculaire
  • technique manuelle / thérapies manuelles
  • proprioception / coordination / geste technique
  • réathlétisation
  • retour sur le terrain

Consulter un kiné du sport en prévention de la blessure

Un sportif ou une sportive peuvent consulter un kiné du sport sans être blessés. En prévention, dans le cadre d’une saison ou en prévision d’une compétition, le kiné du sport peut avoir un rôle préventif. L’objectif du kiné du sport est alors de comprendre la biomécanique du corps du sportif ainsi que les contraintes liées a sa pratique sportive pour corriger des dysfonctions éventuelles, sans pour autant le déstabiliser dans son schéma moteur. Cette facette de la pratique du kiné du sport n’est pas évidente, car il faut intervenir suffisamment pour être bénéfique sans en faire trop au risque de perturber le sportif. La prévention est un aspect très intéressant de la profession de kiné du sport, mais demande de l’expérience et beaucoup d’écoute. Le kiné du sport évaluera notamment les mobilités articulaires, les masses musculaires, la souplesse et la mécanique du geste sportif pour faire le lien entre tous ces points afin de savoir si des ajustements sont nécessaires.

Les étapes avant de voir un kiné du sport

Avant de prendre rendez-vous chez un kiné du sport, il faut consulter un médecin. Que ce soit :

  • un médecin généraliste
  • un médecin du sport
  • un spécialiste (rhumatologue, cardiologue)
  • un chirurgien orthopédiste

Le médecin devra faire une prescription médicale pour les soins de kinésithérapie du sport.

Il indiquera le diagnostic de votre blessure. Ensuite, avec cette ordonnance / prescription et votre carte vitale, vous pourrez commencer votre rééducation en étant couvert par la sécurité sociale. Il se peut que le médecin prescripteur vous demande de passer un examen complémentaire comme :

  • une radio
  • une échographie
  • une IRM
  • un scanner

Il sera important de rapporter les examens complémentaires au kiné du sport pour l’élaboration de son bilan. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à vous laisser guider par votre praticien pour votre rééducation. La prise en charge pluridisciplinaire et les échanges entre praticiens et thérapeutes sont très importants pour la réussite des soins, notamment avec le chirurgien orthopédique après une opération.

prescription medicale pour des soins de kinésitherapie
Prise de rendez-vous en kiné du sport
impédence chez un sportif en rééducation
Séance de kinésithérapie dans un centre KOSS à Paris

Comment se passent les soins de kiné du sport ?

La première séance de kinésithérapie du sport

La 1ʳᵉ séance de kiné consiste à faire un bilan kinésithérapique et à débuter les premiers soins. Le bilan du kiné vise à quantifier vos capacités et vos incapacités pour être en mesure de comprendre :

  • votre histoire et votre traumatisme
  • votre douleur
  • la mobilité des articulations
  • votre force musculaire
  • le geste sportif et les limitations de la pratique

Le bilan du kiné du sport pourra être transmis au médecin prescripteur pour un suivi précis.

Après le bilan débutent les premiers soins pour vous apporter rapidement un soulagement et les premiers bénéfices qu’il s’agisse de pathologies / blessures / traumatismes :

  • tendinite
  • d’entorse
  • de lésion musculaire
  • fracture
  • douleur de rachis (dos, lombaire, cervicale)
  • soins post opératoire

Le nombre de séances pour soigner une blessure

On nous demande souvent combien de séance seront nécessaires pour soigner la blessure et pouvoir reprendre le sport normalement. Il est très difficile pour les kinésithérapeutes de répondre à cette question, car le délai de récupération dépend de plusieurs facteurs comme :

  • la nature de la blessure
  • les délais de cicatrisations
  • antécédents
  • l’hygiène de vie
  • la motivation / l’implication
  • la génétique

On voit qu’il y a des facteurs intrinsèques et extrinsèques qui influent sur les délais de récupération. Cependant, un sportif peut jouer sur son hygiène de vie et sa motivation pour faire en sorte de se soigner ou rééduquer plus vite. Le rôle du kiné du sport est de le guider avec les bonnes informations et le motiver pour obtenir le meilleur résultat possible. Le kiné du sport a donc un rôle de guide et de soutien pour permettre une bonne réadaptation fonctionnelle. En fonction de ses formations et de son expérience, le kiné du sport peut pratiquer différentes techniques comme l’ostéopathie ou la thérapie manuelle pour compléter ses soins au cours de la rééducation.

Le travail du patient entre deux séances de kinésithérapie du sport

Le travail du sportif entre deux séances en primordial pour une progression constante dans la rééducation de la blessure. Le kiné du sport doit trouver les exercices de rééducation les plus appropriés pour favoriser la récupération entre les rendez-vous de kiné et ainsi optimiser la récupération. Pour cela, le kiné du sport prépare un programme d’exercice spécifique au sportif et à sa blessure pour qu’il s’exerce comme du renforcement musculaire ou des étirements par exemple. L’apprentissage des connaissances sur sa blessure permet aussi au sportif d’être plus autonome sur ses capacités fonctionnelles et limite le risque de rechute durant les soins.

Le kiné du sport est donc présent tout au long du traitement de la blessure du sportif et lui sert de guide pour une reprise du sport rapide et sans risque.

Vidéos d’exercice de kiné du sport pour traiter la blessure d’un sportif

Adducteurs

kinésithérapie du sport à Paris
Ponctualité des kinésithérapeutes du sport KOSS

Est-ce que la kiné du sport est différente de la kinésithérapie classique ?

Comme vous l’aurez compris, il n’existe pas une voie bien définie pour devenir kinésithérapeute du sport. Mais vous vous demandez sans doute ce qui différencie un kinésithérapeute classique d’un kiné du sport. 

La vision du soin et de la rééducation du kiné du sport

Bien souvent, ce qui anime un kiné du sport est identique à ce qui anime le sportif, à savoir la reprise de l’activité physique le plus vite et le plus sereinement possible. Une rééducation est toujours plus efficace quand il y a un objectif clair et précis à atteindre. Il peut s’agir d’une compétition, de la reprise de l’activité et parfois simplement la reprise d’un geste après de grosse blessure ou de lourdes interventions chirurgicales. La vision du kiné du sport se doit d’être globale pour être efficace et tenir compte des contraintes du sport. Il est donc nécessaire de maitriser beaucoup de sport pour en connaitre les particularités et la biomécanique de chacun d’eux. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’équipe de kinésithérapeutes du sport KOSS est composée de différents sportifs et de kiné de différentes fédérations telles que le ski, le handball, le foot, la boxe, etc.

Les techniques de rééducation utilisées par le kinésithérapeute du sport

Voici quelques exemples de techniques employées par le kiné du sport:

  • thérapie manuelle
  • analyses musculaires
  • renforcement musculaire
  • mobilisations articulaires
  • gymnastique sportive
  • massages sportifs / récupération
  • cryothérapie
  • ondes de choc
  • électrostimulation
  • analyse posturale
  • physiothérapie
  • taping / stap
  • crochetage
  • ventouse
  • viscérale

La motivation du kiné du sport pour accompagner ses patients

Comme nous l’avons évoqué, il y a une question de plaisir, de passion, mais aussi de motivation chez le kiné du sport. Nous savons à quel point il est pénible de se blesser et de voir ses espoirs s’effondrer un instant. Nous sommes également conscients de la difficulté de la rééducation après certaines blessures ou certains traumatismes. Mais nous voyons la joie et la reconnaissance au moment de la reprise d’une activité sportive ou de la compétition. C’est ce qui fait que nous sommes motivés quelque soit les conditions pour vous apporter notre expertise et vous accompagner vers votre terrain de jeu dans les meilleures conditions. Découvrez pourquoi allez chez le kiné.

L’expertise du centre de kiné du sport KOSS à Paris

Au sein des cabinets de kiné KOSS, nous apportons une attention à tous les détails de votre rééducation. 

Le recrutement des kinésithérapeutes / ostéopathes

La première étape pour une rééducation réussie, c’est d’être guidé par un kiné efficace. C’est pour cette raison que tous les masseurs-kinésithérapeutes (kinés / ostéo) qui intègrent notre cabinet sont sélectionnés rigoureusement.  Les critères de sélections sont :

  • l’amour du sport
  • la connaissance du sport
  • l’expérience sur le terrain ou une formation sportive
  • des années de pratique
  • une motivation sans faille
  • une complémentarité avec le reste de l’équipe

L’ensemble de ces critères garantissent que les praticiens qui vous soigneront seront efficaces et vous permettront d’atteindre vos objectifs.

Le matériel de rééducation pour vos séances de kinésithérapie du sport

Il arrive souvent que nous ayons besoin de matériel pour optimiser la rééducation et votre remise en forme. 

Cela passe par des outils de physiothérapie, permettant une gestion de la douleur ou une cicatrisation plus rapide suite à une lésion. Lorsqu’il s’agit de renforcer un muscle ou une région du corps, cela nécessite du matériel spécifique aux différentes étapes de la prise en charge. Enfin, pour évaluer vos capacités et suivre votre progression, nous sommes équipés de capteurs pour tout savoir de votre :

  • force
  • mobilité articulaire
  • composition corporelle
  • équilibre
  • technique
  • explosivité
  • rapidité
  • coordination

L’équipement fait donc partie notre quotidien et permet un niveau d’expertise élevé et une prise en charge adaptée.

L’espace pour permettre la reprise du sport

L’expertise et le matériel sont nécessaires, mais lorsqu’il s’agit de reprendre le sport, cela demande de l’entraînement. La reprise du geste sportif demande de la place et de l’espace. C’est donc un facteur important pour permettre une rééducation optimale et une prise en charge de la blessure jusqu’au retour sur le terrain. Les centres de rééducations KOSS sont alors équipés de salle spacieuse permettant de bouger sans contraintes. Cependant, nous ne pratiquons pas sur un plateau technique pour que vous soyez seul en contact avec votre thérapeute tout au long de votre séance.

Le service en dehors des soins de kiné

Pour votre confort, nous avons pensé à tout. Nous savons que votre temps est précieux et c’est pourquoi la ponctualité fait partie intégrante de vos soins. Vous découvrirez tous nos services au cours de votre première séance de kinésithérapie dans l’un de nos deux centres à Paris

TÉMOIGNAGES

“Bonne expérience avec des gens compétents qui n’ont pas seulement aidé à résoudre mon problème, mais aussi expliqué les bons exercises et habitudes à apprendre pour éviter des nouvelles blessures.”
Marco Casadei
Running
“La flexibilité et le professionnalisme de KOSS Paris 8 m’ont permis d’être rétabli très rapidement. Le suivi par plusieurs kinés est un vrai plus qui permet d’échanger sur différents axes de rémission. Je recommande vivement”
Pierre Bisch
Crossfit
“Suite à une double entorse faite mi-juillet, je voulais être rétabli pour repartir en stage sportif d’une semaine mi-août.
Ils ont été capables de me remettre sur pied en un mois et me voilà de retour sur le terrain.
Une équipe bien sympa, pro, à l’écoute et pleins de conseils.”
Nicolas Berhault
Badminton

Les principales blessures soignées par le kiné du sport

Les entorses, les blessures du ligament

Le kiné du sport soigne les entorses par la thérapie manuelle et les outils de physiothérapie. Le principe consiste à soulager la douleur, optimiser la cicatrisation et rendre le sportif autonome rapidement. La pratique d’une activité physique est important sans contraindre le tissu lésé. Ensuite, le travail de mobilité couplé au renforcement musculaire permet la reprise du sport avant le travail spécifique du geste technique et de la proprioception. Le kiné du sport soigne le plus souvent :

  • Entorse de la cheville (LLI /LLE)
  • Entorse du genou (LCA / LLI / LLE)
  • Entorse du poignet (membre supérieur) 

Les tendinites ou tendinopathies les blessures du tendon

Une tendinite est une lésion du tendon avec les signes inflammatoire classique que sont rougeur, chaleur et douleur. La tendinite ou tendinopathie est une souffrance du tendon suite à une surutilisation. Le problème tendineux est une question de dosage. Le tendon a subi plus de contrainte que ce qu’il peut en encaisser. Le principe est de le solliciter de nouveau en dosant les efforts pour apporter la bonne dose de contrainte sur la structure tendineuse et progressivement. Les principales tendinites soignées en kinésithérapie du sport sont :

  • Tendinite d’Achille
  • Tendinite rotulienne
  • Tendinite du long biceps
  • Tennis Elbow (épicondylte externe)
  • Golf Elbow (épicondylite interne)
  • Tendinite de la patte d’oie (membre inférieur)
  • Tendinite des ischio-jambiers

Les lésions musculaires ou blessure du muscle

Une déchirure, une élongation, un claquage, ce sont les termes pour évoquer une lésion myoaponévrotique ou lésion musculaire. Le tissu musculaire peut se déchirer. Il faut alors du temps pour qu’il cicatrise et retrouve sa fonction. Le rôle du kiné du sport et d’optimiser cette cicatrisation et de diminuer au maximum le délai pour une reprise du sport après le traumatisme. Il faut être cependant vigilant aux risques de récidive et se servir de l’échographie en examen complémentaire pour valider une reprise du sport.

Les lésions ​​ les plus fréquentes sont :

  • LMA ou déchirure du quadriceps
  • lésion myoaponévrotique des ischio-jambiers
  • Lésion musculaire du mollet (triceps sural) 

Les syndromes ou pathologies typiques du sportif

Il existe des blessures spécifiques à la pratique de l’activité physique et à certains sports en particulier. Le plus connu sont :

  • Syndrome de l’essuie-glace ou la blessure du coureur

  • Syndrome femoro patlellaire ou syndrome rotulien

  • Ligamentoplastie

  • La butée d’épaule

  • Chirurgie du LCA

  • Menisectomie

  • Rupture du tendon d’Achille

  • Ligamentoplastie de cheville

  • Suture de la coiffe des rotateurs

Comment devient-on kiné du sport ?

Bien souvent on devient kiné du sport par amour du sport. C’est une passion pour le sport couplé à celle du métier de kiné qui nous pousse à allier les deux pour davantage de plaisir. C’est pour cette raison que vous verrez notre équipe toujours heureuse et motivée pour vous accompagner, car pour nous, c’est un réel plaisir. Pour certains la voie passe également par un diplôme STAPS avant l’entrée en première année d’Institut de formation de masso-kinésithérapie pour obtenir un diplôme d’État. D’autres sont d’abord ostéopathe, podologue

examen imagerie médicale médecin et kinésithérpeute

Le diplôme de kiné du sport

Il existe des diplômes spécifiques à la kinésithérapie du sport tel que Kiné Sport. Ce type d’apprentissage permet de poser des bases théoriques et pratiques nécessaires au début pour la prise en charge de sportif, qu’ils soient amateurs ou professionnels. Une partie de l’équipe KOSS possède le diplôme Kiné Sport. Cependant, un diplôme de kiné du sport n’est pas la seule voie pour être efficace dans la réadaptation des blessures liées au sport.

La formation sportive sur le terrain

Le contact du terrain et les enjeux de la compétition sont des catalyseurs dans l’apprentissage de la profession de kiné et l’expertise sportive du soin. En effet, au sein d’une équipe sportive de haut niveau, il faut sans cesse trouver des solutions rapides et efficaces pour permettre aux sportifs de haut niveau, de retrouver le terrain le plus vite possible et dans les meilleures conditions.

On pense à la thérapie manuelle, à certaine approche thérapeutique fonctionnelle. C’est ce qui pousse à se dépasser et oblige à développer ses compétences. Le travail de kinésithérapeute dans une équipe sportive est une formation pratique intensive et une remise en question permanente. Cela permet d’acquérir des compétences formidables que notre équipe peut vous apporter durant vos soins pour atteindre vos objectifs dans les meilleures conditions.

L’expertise en cabinet de kinésithérapie

Une autre façon de développer les compétences d’un kinésithérapeute du sport, c’est la recherche et l’apprentissage permanent au contact de sportifs au sein des consultations en cabinet de kinésithérapie. C’est ainsi que se forme l’expérience et que l’expertise se développe. Ceci est rendu possible grâce à une connaissance fine d’un sport qui permet alors d’être performant dans la prise en charge des blessures grâce à une analyse précise du geste sportif et de la compréhension technique du sport. 

On retrouve donc l’ensemble de ces profils au sein de l’équipe KOSS. C’est ce qui permet d’enrichir davantage nos connaissances grâce au partage de savoir de kinésithérapeute spécialisé.

JE PRENDS RDV

À noter que nous ne pratiquons pas certains soins qui sortent du cadre du sport tels que :

  • kinésithérapie respiratoire
  • drainage lymphatique
  • rééducation périnéale
  • prise en charge pédiatrique / nourrisson / bronchiolite
  • atteintes neurologiques
  • pathologie vasculaire
  • ergothérapie
  • réhabilitation cardiaque
  • rhumatologie chronique
  • rééducation vestibulaire
  • balnéothérapie / rééducation en piscine