Quels sont les problèmes de genoux traités par le kinésithérapeute ?

Les douleurs ou blessures de genoux sont nombreuses et peuvent avoir pour origine, le sport, mais aussi la sédentarité. Situé entre le tibia et le fémur et avec la rotule en avant, l’articulation du genou est très sollicité dans la plupart des sports en charge. 

LES BLESSURES DE GENOUX ET LE TRAVAIL DU KINÉ DU SPORT

Lorsque que vous consultez un kinésithérapeute du sport pour une blessure au genou, le kiné doit déjà comprendre :

  • l’histoire de la blessure
  • le mécanisme de la lésion
  • votre quotidien et vos besoins
  • vos antécédents (instabilité, déchirure, épanchement, fracture)
  • vos objectifs 
  • votre sport (foot, rugby, course à pied, tennis…)

Le masseur-kinésithérapeute doit ensuite effectuer un examen clinique avec un bilan comprenant :

  • la palpation du genou et des articulations voisines (pied, cheville, hanche, bassin)
  • mesurer vos amplitudes articulaires
  • évaluer la force et puissance de vos muscles (quadriceps, ischio jambiers, fessiers, mollet)
  • effectuer des tests orthopédiques et fonctionnels
  • lire vos imageries et compte rendu (IRM, radiographie, échographie)

C’est uniquement après cela que le kiné du sport sera en mesure de déterminer le nombre de séances et les techniques appropriées pour mettre en place votre rééducation.

Chaque séance de kinésithérapie du sport est différentes et s’adapte bien sur à la blessure telle que :

  • entorse (ligament croisé ou latéraux)
  • tendinite rotulienne (tendon rotulien)
  • lésion méniscale (ménisque)
  • kyste poplité (gonflement arrière du genou)
  • rupture du ligament croisé LCA
  • hoffite (sous la rotule)
  • syndrome de l’essui glace (bandelette ilio tibiale)

Nous verrons un peu plus loin comment se déroulent les séances de rééducation pour une blessure au genou.

LA DOULEUR DE GENOUX ET LA RÉÉDUCATION

Lorsqu’une douleur de genou apparait sans traumatisme ou blessure, la prise en charge du kiné est différente. Il s’agit cette fois de comprendre ce qui à changer dans la pratique et le quotidien du patient pour appréhender l’origine de la douleur. Ces modifications peuvent être :

  • une augmentation de la charge d’entraînement
  • un arrêt brutal de la pratique sportive
  • une prise de poids
  • un changement de matériel
  • le début d’une activité physique ou la reprise d’un sport
  • une usure (arthrose de genou ou gonarthrose)
  • une compensation suite à un problème sur une autre zone du corps
  • la sédentarité

Une fois l’origine du problème clairement identifiée, il s’agit de soulager le genou (antalgie) puis de le remettre en condition pour supporter les contraintes du quotidien. Ensuite le travail du kinésithérapeute est d’apprendre au patient le bon fonctionnement de son corps pour qu’il devienne autonome dans la gestion de ses efforts et de sa douleur. Cet apprentissage théorique, c’est l’ECE, l’évaluation des contraintes externes. Avec ces informations sur les capacités du corps et son fonctionnement, c’est un guide pour une évaluation personnelle.

QUEL KINÉSITHÉRAPEUTE CHOISIR EN CAS DE PROBLÈME DE GENOUX ?

Le but est de savoir quel type de kinésithérapeute choisir en fonction de sa douleur de genou.

S’il s’agit d’un traumatisme et qu’il existe une lésion du genou l’idéale est de consulter un kinésithérapeute du sport. Le kiné du sport est spécialisé en traumatologie en orthopédie. Que le genou nécessite ou une intervention chirurgicale le kiné du sport sera en mesure de vous accompagner dans votre rééducation jusqu’à la reprise de votre activité sportive.

En revanche si la douleur est venue par sédentarité et que vous n’avez pas de motivation particulière pour reprendre une activité physique, n’importe quel kinésithérapeute pourra vous suivre. En effet, la plupart des kinésithérapeutes libéraux exerçant en cabinet maitrise la prise en charge de pathologie et de douleur rhumatismale. 

Toutefois, si votre douleur est survenue progressivement à l’arrêt du sport le kinésithérapeute du sport sera efficace à vos côtés pour vous rééduquer et reprendre votre sport sereinement.

On retrouve donc l’ensemble de ces profils au sein de l’équipe KOSS. C’est ce qui permet d’enrichir davantage nos connaissances grâce au partage de savoir de kinésithérapeute spécialisé.

Comment le kinésithérapeute rééduque un genou ?

Maintenant que vous savez comment le kiné examine votre genou et quel professionnel de santé consulter, reste à savoir comment se déroule la rééducation.

Si nous reprenons les différentes étapes d’une rééducation de genou par un kinésithérapeute du sport il y aura des techniques de :

  • mobilisation articulaire (flexion / extension / rotation / glissement)
  • massage / drainage lymphatique et veineux
  • thérapie manuelle (
  • fascia
  • étirement
  • mobilité
  • renforcement musculaire
  • proprioception
  • reprise du geste sportif
  • réathlétisation

Ces techniques sont complémentaires et sont coordonnées tout au long de la prise en charge du kiné en fonction de votre ressenti, de votre progression et de votre objectif.

Le kinésithérapeute du sport peut utiliser des outils de physiothérapie pour optimiser l’efficacité des techniques manuelles. Ces machines de physio sont :

  • ondes de choc (action mécanique)
  • tecar thérapie (action électrique à haute fréquence)
  • cryothérapie (soins par le froid)
  • électrothérapie (courant base fréquence)
  • dry needling (acuponcture)
  • crochet (tissulaire)
  • ventouse (action vasculaire)

Tout au long de votre rééducation le kiné du sport sera en mesure de vous prescrire des exercices d’autorééducation à répéter chez vous afin d’optimiser votre guérison.

Peut-on reprendre le sport après une blessure ou une douleur de genou ?

La réponse est oui de manière générale, mais il faut tout de même tenir compte des blessures avec des lésions grave et nuancer en fonction du type de sport pratiqué.

Mais il faut comprendre que l’atteinte d’un ligament cicatrice, l’inflammation et la lésion d’un tendon se répare également. Pour les lésions méniscales par exemple ou encore la rupture des ligaments croisés il est possible d’opérer avec un chirurgien orthopédique (arthroscopie) et de reprendre le sport dans de bonnes conditions.

Le problème se pose lorsque le genou est très usé sur le cartilage et que le sport pratiqué est très contraignant comme le ski nautique / wakeboard, la course à pied sur de longue distance ou encore le basket. 

Il faut différencier les rééducations longues en post-opératoire suite à :

  • reconstruction du croisé antérieur
  • suture méniscale
  • fracture du plateau tibial
  • prothèse de genou
  • ostéotomie

et les prise en charge rapide suite à :

  • blocage du ménisque
  • torsion et une entorse bénigne
  • luxation de la rotule
  • lésion musculaire de la cuisse
  • atteinte du fascia lata
  • hématome suite à un choc
  • hoffite

 

Donc soyez rassuré si vous avez une douleur ou une blessure au genou, votre kiné pourra vous aider et vous accompagner pour reprendre vos activités sportives dans les meilleures conditions.