Vous êtes nombreux à nous poser la question chaque semaine, afin de connaitre la différence entre un kinésithérapeute et chiropracteur.

La différence entre kinésithérapie et chiropraxie

Pour comprendre la différence entre kiné et chiropraxie, il faut décrire le rôle et la formation de chaque thérapeute.

Le travail du kinésithérapeute

Le masseur kinésithérapeute possède une formation de 4 ans en institut de kinésithérapie après une première année de médecine. Une fois le Diplôme d’État (D.E.) en poche, il peut exercer en tant que libéral en cabinet de kinésithérapie ou comme salarié en centre de rééducation ou à l’hôpital.

Le kinésithérapeute doit maitriser l’anatomie et la biomécanique humaine, car son rôle est de redonner du mouvement aux personnes souffrantes et blessé pour qu’elles retrouvent leurs fonctions. C’est la rééducation fonctionnelle.

La prise en charge est possible sur l’appareil locomoteur et dans d’autres domaines comme sur le système nerveux, vasculaire, en rhumatologie, etc. L’exercice de la kinésithérapie est paramédical et sur prescription médicale. Les soins de kinésithérapie sont remboursés par la sécurité sociale est la mutuelle du patient. Le praticien est libre dans ces soins. Les techniques du kiné sont variés comme :

  • souplesse / étirements musculaires
  • renforcement musculaire
  • mobilité articulaire
  • physiothérapie
  • drainage lymphatique / veineux
  • proprioception
  • coordination
  • équilibre
  • reprise du geste technique
  • réadaptation cardio vasculaire
  • réathlétisation

Le kinésithérapeute prend en charge de nombreuse blessures, pathologie ou douleurs comme :

  • traumatologie : orthopédie (post-opératoire, entorse, fracture, tendinite, blessures sportives)
  • kiné respiratoire (BPCO)
  • rééducation périnéale (post partum)
  • soin pédiatrique (bronchiolite / nourrisson)
  • neurologie (AVC, hémiplégie, Parkinson)
  • balnéothérapie (rééducation en piscine)
  • rhumatologie (arthrose, douleurs articulaires, lombalgie, torticolis)

L’approche du chiropracteur

La chiropraxie est une discipline manuelle basée sur l’ajustement du système nerveux. L’ensemble des techniques employées par le chiropracteur ont pour but de stimuler le système nerveux du patient. En fonction du problème et de l’objectif, le chir peut agir sur le système sympathique (stimule) ou le système para sympathique (calme) du système nerveux autonome. C’est ce qui distingue un chiropracteur d’un ostéopathe par exemple pour qui l’objectif est l’ajustement du système vasculaire. La vision du chiropracteur se porte sur le système nerveux. C’est avec cette approche qu’il effectue son bilan, la palpation et détermine les techniques les plus appropriées.

Le praticien peut également utilisé des outils pour aider aux manipulations. Il existe des pistolets pour certaines techniques d’ajustement. Le pistolet ou activator gun permet une action précise et une maitrise du geste.

Contrairement au kiné le chiro possède une table qui peut s’ajuster et bouger lors d’une manipulation. Ces outils aident le chiropracteur car en chiropraxie, l’intensité de la manipulation détermine l’intensité du résultat. Cette approche est différente en kinésithérapie avec les techniques de thérapie manuelle ou encore dans l’approche de l’ostéopathie.

Comment choisir entre kiné et chiro ?

Si vous avez une douleur ou vous venez de vous blesser, vous vous demander comment choisir entre un kinésithérapeute ou un chiropracteur.

Le rôle du chiropracteur est de soulager et de corriger des dysfonctions. Cette approche est très efficace dans la prise en charge de blocage ou de perte de mobilité structurelle. Le chiro réajuste et vous n’avez plus qu’à bouger de nouveau pour reprendre votre activité.

Cependant, si vus venez de subir un traumatisme, une blessure ou si vous souffrez d’une douleur autre que mécanique, il est préférable de vous orienter vers un kinésithérapeute. Avant cela vous devrez consulter un médecin ou u spécialiste qui vous ferra une prescription médicale pour débuter votre rééducation.

La kinésithérapie se déroule généralement sur plusieurs séances. La différence se trouve également dans le remboursement. La kinésithérapie contrairement à la chiropraxie est remboursé par la sécurité sociale set les mutuelles.

Kinésithérapeute ou chiropracteur en cas d’urgence ?

Vous l’aurez compris en cas d’urgence par exemple suite à un lumbago, un torticolis, un blocage du genou, vous pouvez vous rendre chez un chiropracteur. Ce praticien pourra corriger votre problème mécanique. 

Chez KOSS certains masseurs-kinésithérapeutes sont également ostéopathe et tous sont formé en thérapie manuelle. Tous les kinés du sport KOSS à Paris sont donc en mesure de vous prendre en charge en cas d’urgence. Il faut juste savoir que notre approche sera différente de celle d’un chiropracteur et ne sera pas basé sur l’intensité des manipulations.

Le kinésithérapeute en cas de douleur et de blessure

En cas de douleur chronique (inflammatoire ou mécanique) ou d’une blessure, la prise en charge adaptée est la kinésithérapie. Le masseur-kinésithérapeute pourra au cours des séances vous proposer des soins de :

  • physiothérapie (contre la douleur)
  • renforcement musculaire (musculation)
  • mobilité / gymnastique sportive
  • autorééducation
  • reprise du sport

C’est ainsi que vous serez en mesure de retrouver vos capacités et votre fonction pour reprendre votre quotidien ou votre activité physique et sportive sereinement et sans risque.

Dans les cabinets de kinésithérapie KOSS à Paris nous sommes spécialisés en kinésithérapie du sport. Notre approche thérapeutique est centrée sur la gestion des blessures et la reprise du sport. Les séances de kinésithérapie KOSS sont réalisées par des kinésithérapeutes du sport experts des soins et de l’analyse du sportif. Notre volonté est d’offrir à tous les soins auparavant réservés aux athlètes de haut niveau.

En kiné nous utilisons des techniques de physiothérapie comme :

  • ondes de choc
  • cryothérapie
  • ventouse
  • crochet
  • dry needling
  • électrothérapie
  • massage
  • pistolet de massage

 

Les pathologies que nos praticiens kinés rééduquent le plus fréquemment sont :

  • entorses 
  • tendinites
  • lésions musculaires
  • douleur de rachis
  • problème orthopédique

 

Les zones du corps les plus touchées sont :

  • articulation du genou
  • épaule
  • cheville / pied
  • coude
  • bassin
  • cuisse
  • mollet
  • fessier
Get back in the game - Slogan des cabinets de kiné du sport et d'ostéopathie du sport KOSS Paris - Kiné paris 15 - Kiné Paris 16 - Kiné Paris 7 - Kiné Paris 8